mercredi 26 mai 2010

NYC trip


Nous avions entendu beaucoup de choses à propos de New-York. Ville immense qui ne dort jamais, très stressante. A voir mais pas plus d'une semaine ...


Très étrangement, nous avons été plus qu'étonnés de voir à quel point la ville nous plaisait. Les bâtiments sont hauts (très hauts), il y a du monde et des voitures, c'est vrai. Mais les rues sont larges, les trottoirs aussi et les grattes-ciels sont bien espacés. En fait, on ne s'y sent pas du tout écrasé. De plus, les gens y sont d'une gentillesse incroyable pour nous, européens habitués à la morosité des relations entre citadins.


En préparant ce voyage, j'avais trois photos en tête (hé oui, il faut se limiter sinon on ne ferait que shooter, pas que ça me dérangerait mais bon ... ;-)). La skyline au coucher de soleil, une vue de l'Empire State Building au coucher de soleil et Time Square au coucher de soleil. Hum! Kinga m'a d'ailleurs fait remarquer que je prenais beaucoup de photos au coucher de soleil et qu'il était temps que je varie un peu mon style. Sa remarque est d'autant plus judicieuse que David Hobby (de l'excellentissime blog strobist) a lui-même écrit un post cette semaine dans lequel il écrit que " si les photos avec un flash déporté en fin de journée sont une valeur sûre, le danger était de ne faire que ça, ce qui est fort limitatif". A croire qu'ils s'étaient consultés.



Mais je voulais quand-même prendre ces photos au coucher de soleil ;-P


J'avais juste acheté une lumiquest softbox III chez B&H (le temple de la photo à NY). Je n'avais pas pris de PocketWizzards pour ce voyage , j'ai préféré emporter un câble synchro et un speedlight 580EX. C'est ce que j'ai utilisé pour la photo en tête de post. Nous avons dû revenir deux jours de suite pour réaliser cette photo, le premier jour la lumière n'était pas du tout au rendez-vous. J'ai fixé la softbox III sur le 580EX mini d'un gel CTO 3/4, le tout sur un monopode et déclenché avec le câble synchro. Comme d'habitude, je travaillais en mode "tout manuel", ce qui me permet de mieux contrôler les différentes sources de lumière. Si le monopode est plus pratique à transporter et plus mobile, dans le cas d'un shooting statique comme ici, un trépied aurait tout de même été plus commode.



Après cette photo, nous avons encore attendu que les fenêtres des grattes-ciels soient éclairées pour réaliser une série de panoramiques. Je n'avais ni tête panoramique ni trépied. J'ai donc déposé l'appareil sur mon poing fermé à l'aplomb de la lentille frontale pour éviter tout problème de parallaxe lors de la fusion de images et j'ai shooté quelques séries. La dernière est la meilleure je trouve. Pour cette série, j'ai utilisé une vitesse très lente (1,6 sec, f/10). Ainsi, l'East river au premier plan se retrouvait comme lissée. j'aurais bien aimé descendre plus encore en vitesse mais l'absence de trépied m'en empêchait.


Au sommet de l'Empire State Building également, l'absence de trépied s'est fait cruellement sentir. En effet, je trouve l'image ci-dessous (en fait prise à l'opposé de la précédente) trop plate. J'aurais tellement aimé utiliser une pause (très) longue afin que les véhicules laissent sur les routes des traînées lumineuse. Mais à main levée, c'était presque impossible. Note pour plus tard: paysage = trépied.




Nous avons aussi photographié l'officier de police Butrico à Times Square deux jours après l'attentat manqué à la voiture piégée. Celui-ci nous expliquait qu'il était parfaitement normal qu'il y ait autant de policiers à TS. Cependant, nous étions passé deux jours plus tôt, moins d'une heure avant l'alerte à la bombe et la présence policière n'était pas aussi importante.


Pour cette photo (ci-dessous), j'ai également utilisé la softbox III ainsi que le cable synchro, mais cette fois, j'ai bénéficié du luxe d'un assistant (ou d'une assistante de luxe, c'est selon). Kinga tenait le flash à ma droite, face au policier . Il était 22 heures quand la photo a été prise, le soleil avait disparu depuis longtemps. Si nous étions là moins d'une demi-heure après le crépuscule, nous aurions pu bénéficier d'un ciel bleu foncé qui se serait parfaitement marié avec les buildings en ombres chinoises et les panneaux lumineux de Times Square. Nous étions simplement trop tard pour réussir. Mais cela fait partie des difficultés de la photo de voyage, il faut réagir sur le moment ou bien perdre une demi journée à la préparation et au repérage d'une photo.



Les deux photos ci dessous ont été prise en vitesse lente. L'objectif étant de mettre une touche d'originalité sur un sujet maintes et maintes fois photographié.


Pour la première image, j'ai attendu le passage d'un "Yellow Cab" typique de la ville de New York pour réaliser un fillé devant le musée Guggenheim. De plus, l'architecture du bâtiment s'y prêtait à merveille. Un beau ciel bleu aurait renforcé le côté coloriste (si si, il faut être critique ;-)).




La photo suivante est prise en fin d'après-midi sur le célèbrissime pont de Brooklyn. Après coup, je me dis qu'ici aussi j'aurais pu sortir le flash pour éclairer kinga. Sur le moment même, je n'en avais simplement pas trop le courage :-) .



Plus de photos ici sur flickr

4 commentaires:

Capitaine Flemme a dit…

Bien joli tout ça ! (commentaire idiot, mais c'est vrai)

Haristobald a dit…

merci, ça fait plaisir (encore plus idiot mais j'ai rien de mieux ;-))

Mathias a dit…

Très chouette article comme d'habitude! Bien détaillé, j'aime!
La softbox à l'air sympa, je vais voir pour en acheter une :D

Mat

Haristobald a dit…

Oui la softbox est sympa mais jette un coup d'oeuil du côté de honl. Il vient d'en sortir une qui a l'air pas mal du tout... A voir...
http://www.honlphoto.com/servlet/the-32/Honl-Photo-traveller8-Softbox/Detail

Et merci pour le commentaire ;-)