samedi 24 juillet 2010

Tri Gear: Swim, Bike, Run







Ce triptyque des outils du triathlète était en fait un essai pour un projet photo à venir. L'idée serait de prendre en photo trois objet que les triathlètes considèrent comme assez personnels. Leur lunettes de natation, leurs chaussures de vélo et de course à pied. L'usure des kilomètres marque peu a peu ces accessoires et une histoire commune se forme peu a peu avec son triathlète. Si bien que lorsque vient le moment de s'en séparer l'athlète est partagé entre l'excitation d'acquérir du nouveau matériel et la nostalgie des nombreuses heures d'entraînement passées en compagnie des vieux outils.

Le fait que ces objets soient relativement petits rend les choses beaucoup plus facile à éclairer. Étant donné qu'en photographie nous parlons essentiellement de "taille relative" a propos de l'éclairage, un plus petit objet nécessite par conséquent une surface d'éclairage plus petite qu'un grand.

Ensuite, le fait de pouvoir placer mon éclairage très près de mes objet me donne une lumière potentiellement très puissante. Ce qui va me permettre de supprimer facilement l'influence de la lumière ambiante en ayant la possibilité de diminuer fortement l'ouverture de mon objectif.

Pour chaque photo l'éclairage était sensiblement identique. Un flash SB-26 muni d'une soft box III que déclenchait optiquement un 580EX fixé sur le sabot de l'appareil et muni d'un ray flash.

J'ai commencé la séance par les chaussures de vélo. Dans les bois, il faisait relativement sombre, à 100 ISO, 1/250s, je devais fermer à f/6.3 pour supprimer complètement la lumière ambiante. Mes chaussures ne sont alors éclairées que par mes flashs. On voit bien ici l'influence du ringflash qui permet de bien déboucher les ombres sans en créer de nouvelles.





Ensuite, j'ai cherché un endroit sablonneux et ombragé pour réaliser la photo des chaussures de course à pied. Le schéma est quasi identique mais cette fois, n'étant pas protégés des rayons du soleil par la canopée, il y avait beaucoup plus de lumière. Après plusieurs essai, j'ai du monter jusqu'à f/18 pour la photo finale avant d'obtenir un fond parfaitement noir (zéro lumière ambiante). La photo de droite ci-dessous à été prise à f/13 on y était presque mais je voulais du noir ;-).



L'image de la paire de lunette posait un problème supplémentaire, à savoir la lumière spéculaire. C'est à dire la lumière réfléchie sur une surface lisse ou brillante. Dans ce cas-ci, le reflet dans les lunettes est dû exclusivement à la lumière émise par la soft box III car, souvenez-vous, par une vitesse élevée, des ISO bas et un objectif fermé en conséquence, j'ai supprimé tout influence de la lumière ambiante sur ma photo. C'est un peu comme si je travaillais dans le noir complet, les flashs étant les seules sources lumineuses.



En jouant sur la distance flash-sujet et le zoom du flash (même avec la soft box) le diamètre d'éclairage peut-être bien contrôlé. Et comme je l'ai dit plus haut, la soft box III est petite, certes, mais comme elle est située très près du sujet, sa taille est relativement importante. De ce fait, l'éclairage obtenu sera très doux.

More to come...

6 commentaires:

Bertrand a dit…

C'est tout le débat de la commande à distance et de la vitesse de synchro.

c'est possible avec le CLS de Nikon pour autant que les flashs soient bien visible pour l'IR.

Très belles images!

Haristobald a dit…

Dans ce cas-ci, je déclenchait le deuxième flash grâce à la cellule optique du SB-26, ma synchro flash était donc limitée à 1/250s effectivement.

Effectivement, le CLS de nikon permet une synchro haute vitesse déporté totu comme le ST-E2 de canon. Mais comme je travaille avec un flash nikon et un flash canon dans ce cas-ci, adieu la synchro haute vitesse ;-)

Merci pour ton commentaire.

Édouard a dit…

Très belles images comme d'habitude et en plus de tri !
Merci de nous faire partager les coulisses de tes shootings.

Bertrand a dit…

Pour les nikonistes qui te lisent. Réglages à distance des flash (pas séparément malheureusement) et syncro jusqu'à 1/8000!

http://photoaddict.fr/telecommande-trigger-flash-ittl-pour-nikon-pixel-tr-331n.html

JM Nunes da Silva - Noorwest a dit…

Très bon petit post technique
On aime beaucoup

Nicolas a dit…

Quelle couleurs de dingue...
Génial